La 11ème session du « Gagaku et l’Echange culturel international »
-La Musique relie le monde, en souhaitant la fin du Covid-19 -

 

[Date & Heure] Le dimanche 15 Novembre 2020, 14h30
[Lieu] Kioi Sho Hall (Chiyoda-ku, Tokyo)
[Programme]
Partie I : Chansons
Chanteurs : Yoshiko Hinata et Osamu Hinata
Accompagnateurs : Hitomi Misonou (piano), Noriko Nishida (flûte)

Titres des chansons :
- Il segreto per esser felici de Opera « Lucrezia Borgia », par Yoshiko Hinata
- Amazing Grace, par Yoshiko Hinata
- Chanson de bateau de la rivière Mogamigawa, par Yoshiko Hinata
- La vie en rose, par Osamu Hinata
- Les feuilles mortes, par Osamu Hinata
- Tomber la neige, par Osamu Hinata
- Mon magège à moi, par Osamu Hinata
- Carnaval de Venise, par Noriko Nishida, solo en flûte
- Fantasia « Sakura Sakura », par Hitomi Misonou, solo en piano
- Petite rose, par Yoshiko Hinata
- Tango de Diables rouge et bleu, par Osamu Hinata
- Une mélodie de chansons japonaises d’automne: sato no aki (l’automne de campagne), momiji (les érables rouges), makka na aki (l’automne rouge), fête de village (muramatsuri), petite automne (chisai aki mitsuketa), libellule rouge (akatonbo), par Yoshiko et Osamu Hinata

Partie II: Gagaku par l’Ensemble Kitanodai Gagaku
Kangen (musique avec les instruments musicaux):
« Banshikicho-no-netori », « Hakuchu », « Somakusha-no-ha »
Bugaku (danse): « Kanshu »
Chansons par les frère et sœur Hinata avec la musique de M. Shogo Anzai :
« Etenraku en mode moderne» & « l’Hymne national japonais Kimigayo »
Musicien invité spécial : M. Shogo Anzai, ancien directeur principal du département de musique au service de la famille impériale
Organisateur: Kitanodai Gagaku Ensemble



Cliquez pour agrandir l’image

 

   Par une belle journée d’automne, le dimanche 15 novembre, sans nuages dans le ciel, sous le thème « La musique relie le monde, en souhaitant la fin de Covid 19 », la 11ème session du « Gagaku et l’échange culturel international » s’est tenu dans la salle de Kioi Sho Hall. Malgré la propagation de la pandémie de nouveau coronavirus, un total de 118 personnes ont assisté à l’événement, ainsi que certains dignitaires tels que M. Eisuke Mori, membre de la Chambre des Représentants et conseiller spécial de l’Ensemble Kitanodai Gagaku, M. Masato Kitera, ancien ambassadeur du Japon en France et bien d’autres.
   Pour démarrer l’événement, le président de l’Ensemble Kitanodai Gagaku, Yoichiro Iguchi, a prononcé un discours de bienvenue, puis le programme a commencé.
   La première partie du programme était composée des chansons de M. Osamu Hinata et Mme Yoshiko Hinata. Ils ont chanté diverses chansons japonaises ainsi que occidentales accompagnés au piano (Hitomi Misonou) et à la flûte (Noriko Nishida). Ils ont fasciné le public avec leurs belles voix et chanté les chansons populaires : Amazing Grace, Chanson de bateau de la rivière Mogamigawa, La vie en rose, Les feuilles mortes, Tomber la neige, Mon manège à moi, Carnaval de Venice, Fantasia « Sakura Sakura », Petite rose, Tango de Diables rouge et bleu, ainsi qu’une mélodie de chansons japonaises d’automne.
   La deuxième partie a consisté en musique et danse de Gagaku avec un invité spécial, M. Shogo Anzai. La musique de Kangen a été spécialement sélectionnée pour consoler les âmes défunts des victimes de la pandémie du nouveau coronavirus. Bugaku « Kanshu » a été choisi pour exterminer le mal et le malheur. Enfin, M. Osamu Hinata et Mme Yoshiko Hinata sont de nouveau apparus sur scène et ont chanté « Etenraku en mode moderne » et « l’Hymne national japonais, Kimigayo » avec accompagnement de Gagaku.
   Certains des participants ont fait les commentaires suivants : « J’ai apprécié le nouveau style de la performance ». « La première partie était composée de chansons populaires, chantées par M. Osamu Hinata, normalement un MC de cet événement et sa sœur aînée Mme Yoshiko Hinata, une chanteuse d’opéra. La deuxième partie de Gagaku a été un moment intellectuel pour moi parce qu’il m’a ramené à l’ère Nara qui se chevauchait avec ma récente visite à Yakushiji et Toshodaiji à Nara. »

 

 

retour à l'Accueil Interdiction de transfert sans autorisation en haut du page