Le projet commémoratif du Kitanodai Gagaku Ensemble pour célébrer le 10ème anniversaire de l'autorisation ministérielle du statut de l'intérêt public

Le 13ème session du « Gagaku et l’Echange culturel international »

 

Date et heure : le dimanche 22 mai 2022, 14h30 - 17h30
Lieu : Kioi Sho Hall (Chiyoda-ku, Tokyo)

Première partie :
Conférence en ligne à distance et session de questions-réponses

Thème:
La naissance de l'univers et son avenir
« D'où venons-nous et où allons-nous à partir d'ici ? »

Maître de conférences :
Dr Katsuhiko Sato,
Professeur émérite de l'Université de Tokyo, professeur invité à l'Université Meisei, conseiller au Centre de recherche sur les systèmes scientifiques de la Société japonaise pour la promotion de la science

Deuxième partie :
Concert de Gagaku par Kitanodai Gagaku Ensemble

Musiciens invités spéciaux :
Maître Shogo Anzai,
ancien musicien de cour en chef de la Musique de Département de l'Agence de la Maison Impériale
Mme Yoshiko Hinata et M. Osamu Hinata, vocaliste

Programme :
Kangen : Taishikicho no netori, Gakkaen, Batou
Bugaku : Manzairaku
Kayou - chansons : - Sakura Sakura, Kojyono Tsuki, Furusato



Cliquez pour agrandir l’image

   Le 22 mai, le 13ème session du « Gagaku et l’Echange culturel international » a eu lieu au Kioi Sho Hall avec la participation de 137 personnes, y compris des invités.

   Avant le début du programme, M. Eisuke Mori, conseiller de l'Ensemble Kitanodai Gagaku, a prononcé un discours de félicitations au nom des invités pour l'événement. M. Mori, en tant que président de l'organisation bipartie appelée "Union des parlementaires de l'amitié Japon-Ukraine", a également parlé de la crise ukrainienne en cours causée par l'invasion militaire par la Russie et a déclaré que le gouvernement japonais a fait tout son possible pour aider et protéger la liberté et la démocratie de l'Ukraine.

   Lors de cet événement, un soutien humanitaire a également été organisé pour collecter des fonds pour l'Ukraine. Lors de l'ouverture, M. Eisuke Mori, qui est le président de l'Union des parlementaires de l'amitié Japon-Ukraine, a parlé du soutien à l'Ukraine, et de nombreux participants ont apporté leur contribution financière à la cause. Un total de 79.540 yens japonais ont été collectés. L'argent a été remis au maire de la ville d’Isumi, puis sera remis plus tard à la Société de la Croix-Rouge japonaise.

   Bien que la première partie aie été faite par un accès en ligne à distance, le Prof. émérite Katsuhiko Sato de l'Université de Tokyo, qui est une personne de premier plan en astrophysique au Japon, a été conférencier et a parlé pendant environ une heure sur le sujet : « La naissance de l'univers et son avenir : D'où venons-nous et où allons-nous à partir de maintenant ?

   L'univers a été créé à partir de rien il y a environ 13,8 milliards d'années. Dr. Sato a expliqué avec des images de diapositives comment il a été créé tel qu'il a été révélé par les progrès de la science. Cependant, depuis la découverte de "l'énergie sombre", si la deuxième inflation se produit et que l'univers s'étend à une vitesse croissante, alors nos descendants ne seront jamais en mesure de voir de belles étoiles dans l'univers. En outre, l'humanité elle-même peut se diriger vers sa propre destruction par le biais de destructions environnementales, de la prolifération nucléaire, de la guerre, du terrorisme, etc. Dr. Sato a averti que l'humanité se trouve à la jonction soit d'un avenir illimité, soit d'un chemin vers sa propre destruction. Croyant que le bel univers maintiendra encore son éclat perpétuel, il a souligné dans son discours la nécessité de l'amour pour l'humanité qui s'étend d’un bout à l'autre du monde.

   Dans la deuxième partie du programme, de la musique et de la danse Gagaku ont été jouées. Tout d'abord, la musique Kangen de Gakkaen et Battou a été jouée. On dit que Gakkaen a un son joyeux de Taishikicho (note principale: E) et Battou est populaire depuis une époque ancienne. Cette musique a été mentionnée dans « la Notes de Chevet (makura-no-sôshi) » de Sei Shônagon, femme de lettre à l’époque de Heian (10ème siècle), et a une mélodie très rythmée. Pour la danse Bugaku, le Manzairaku, qui a une mélodie splendide et relaxante, était interprété par quatre danseurs. La danse a été jouée lors de la cérémonie d'intronisation de l'empereur depuis les temps anciens.

   Enfin, des chansons japonaises populaires, « Sakura Sakura », « Kojyo no tuski » et « Furusato » ont été chantées par Mme Yoshiko Hinata et M. Osamu Hinata avec l'accompagnement des instruments musicaux de Gagaku.

(Commentaires des participants)
   "J'ai ressenti une stimulation intellectuelle avec la conférence du Dr Sato sur l'univers. J'ai aussi beaucoup aimé le musique et la danse de Gagaku. Merci pour la conférence sur "La naissance et l'avenir de l'univers", pour la musique raffinée et la danse de Gagaku, et aussi pour les chansons nostalgiques. Même s'il s'agit de très petits détails du point de vue de l'immense univers, j'ai vraiment réalisé à quel point nos activités sont irremplaçables et précieuses. "
   "J’ai fortement ressenti que nous étions une existence si minimale après avoir écouté la conférence sur l'univers."
   « C'était ma première expérience avec le Gagaku. J’ai pensé que le son de chaque instrument, les beaux costumes et la danse étaient tous de l'art et j'ai senti qu'ils étaient vraiment les arts traditionnels du Japon. "

 

 

retour à l'Accueil Interdiction de transfert sans autorisation en haut du page