Les activités au Japon en 2013

 

le 4 décembre
Apprendre du professionnel « Présentation d’instruments de musique »
la 4ème présentation à l’école élémentaire Okubo Higashi de la ville de Narashino

  La 4ème présentation a eu lieu à l’école élémentaire Okubo Higashi située dans une zone du Plateau de Shimofusa.
  Environ 107 élèves de la 6ème année ont participé à la présentation. Le Kangen « Hyojo Etenraku » et le Bugaku « Karyobin » ont été effectués. En outre, ils ont été initié à la pratique des instruments musicaux et à la danse du « Derute, geste pour entrer sur la scène » de « Karyobin ». Les élèves ont beaucoup apprécié l'expérience pratique du Gagaku.
à la page en détail

 

le 29 novembre
Apprendre du professionnel « Présentation d’instruments de musique »
la 3ème présentation à l’école secondaire publique de Kyonan

  La 3ème présentation a eu lieu à l’école secondaire publique de Kyonan située dans un quartier surplombant la baie de Tokyo.
  La présentation a eu lieu pour les élèves de 10ème et 11ème année (130 au total). Le Kangen « Hyojo Etenraku » et le Bugaku de l’école gauche « Seigaiha » ont été effectués. Par la suite, les étudiants ont chanté le shoga (chant) de « Etenraku » avec les membres de l'Ensemble.
à la page en détail

 

le 21 novembre
Apprendre du professionnel « Présentation d’instruments de musique »
la 2ème session à l’école secondaire de la ville de Tomisato

  La deuxième session de cette activité a eu lieu à l’école secondaire de la ville de Tomisato située au nord de la préfecture de Chiba, tout à côté de l’aéroport international de Narita.
  Le nombre de participants fut 223 élèves de la première année. Non seulement, ils regardèrent les morceaux de Gagaku, mais aussi expérimentèrent le Gagaku en chantant ensemble le chant Rô-ei « Kashin en mode Hyôjô » et en réalisant les gestes de « Zuru-te » de Bugaku (les gestes pour entrée dans la salle).
à la page en détail

 

le 17 novembre
le concert de Gagaku à l’occasion de la 9ème session de l’Association fédérale de parents de l’université de Meiji

  A l’occasion du 9ème session de l’échange de parents pour l’Association fédérale des parents de l’université de Meiji, notre Ensemble présenta les répertoires pour clôturer ce festival où il y a eu beaucoup d’autres activités organisées par les étudiants qui comptèrent un grand nombre de visiteurs.
  Dans le programme de ce concert étant identique à celui de l’an dernier, l’Ensemble présenta le Kangen « Sôjô no netori », « Konju no ha », ainsi que le Bugaku « Kanshû » que le public apprécia énormément.

 

le 26 septembre
Apprendre du professionnel « Présentation d’instruments de musique »
la 1ère session à l’école secondaire de la ville de Katori

  La première session a eu lieu à l’école secondaire de la ville de Katori, où il y a le fameux temple shintoïste de Katori-Jingû. Nous avons joué ensemble l’Etenraku avec les élèves qui apprennent le Gagaku dans le cadre de l’enseignement général de cette école.
à la page en détail

 

le 16 mars
Le concert du « Gagaku pour la première fois » à la ville de Noboribetsu (Hokkaidô au nord du Japon)

  Le concert intitulé « Le Gagaku pour la première fois » s’est déroulé au Centre municipal de la ville de Noboribetsu, à Hokkaidô, au nord du Japon. Ce concert a été réalisé pour la première fois à la ville de Noboribetsu grâce au travail fourni depuis deux ans par le comité d’action des volontaires de cette ville. Ce comité a réussi à obtenir une subvention de Hokkaidô ainsi que la coopération générale du bureau de promotion régionale de la région d’Iburi, la ville de Noboribetsu, et de toutes les administrations importantes de cette ville telles que le Comité d’enseignement, la Fondation pour la promotion de la culture et de sports, la Chambre de la commerce, le Bureau du tourisme, et l’Association culturelle.
 Avant le début du concert, Madame Mizue Ishimoto, la sous-directrice du Bureau de promotion de la région d’Iburi et Monsieur Shunichi Ogasawara, le maire de la ville de Noboribetsu, ont prononcé quelques mots de félicitation. Ensuite, on présenta le message envoyé par Monsieur Manabu Horii, le député nouvellement élu à la Chambre nationale des représentants, ce qui donna à ce concert une grande importance pour cette région.
  Il y eut deux parties dans ce concert : la première partie fut occupée par la présentation du Kangen, la musique instrumentale et la deuxième partie par le Bugaku, la danse et la musique.
  Il y eut même, avant le concert, l’organisation de l’atelier pour l’expérimentation des instruments musicaux pour les élèves de l’école secondaire d’Akebi ainsi que pour ceux du lycée Seiryô.
(L’article paru dans le journal Muroran-Minpô)
(L’article paru dans le journal Hokkaidô-shinbun)

 

le 9 mars
La deuxième session du «Gagaku - Conférence sur le thème de l’échange culturel international »

  La deuxième session du « Gagaku – Conférence sur le thème de l’échange culturel international » a eu lieu à la Hall Ginza-Jûjiya, située en face de l’avenue principale de Ginza-chûo-dôori, au cœur de Tokyo. Cette avenue était très fréquentée en ce jour du samedi 9 mars dernier, week-end de « non car day » (jour sans auto).
 Cet événement fut organisé avec le soutien de l’Ambassade du Royaume du Maroc, grâce à la considération exceptionnelle accordée par Son Excellence Dr. Samir Arrour, ambassadeur du Royaume du Maroc et par son épouse Madame Samir Utako.
 La salle fut remplie par une centaine de participants, y compris les invités tels que Monsieur Eisuke Mori, député à la Chambre nationale des représentants, Monsieur Jun Yokota, ambassadeur chargé de l’économie et de la diplomatie au sein du Ministère des affaires étrangères, Monsieur Takeshi Hikihara, le directeur général adjoint du Ministère des affaires étrangères, Monsieur Rahmouni, ministre-conseiller de l’Ambassade du Royaume du Maroc, ainsi que Monsieur Hiroshi Ota, maire de la ville d’Isumi où se situe le siège de Kitanodai Gagaku Ensemble.
 Après le mot d’allocution de Monsieur Mori, la première partie du concert débuta avec le Kangen « Sôjô no Netori / Konju-no-ha » et le Bugaku « Kanshû ». Dans la deuxième partie, Monsieur Yukio Hakkaku, ancien conseiller de l’Ambassade du Japon au Luxembourg, qui a été aussi invité à la première session de Gagaku-Conférence, donna sa deuxième conférence sur le sujet « Le travail de l’Ambassade du Japon en Afrique et l’échange culturel en Europe ». En présentant plusieurs diapositives sur les scènes internationales, son discours, étant facilement capté, a pu renouveler la connaissance chez les auditeurs en ce qui concerne les activités réelles du Ministère des affaires étrangères du Japon dans la société internationale.
 Par la suite, Madame Hisako Hakkaku présenta la cuisine marocaine telle que le Harira (la soupe aux tomates préparée essentiellement pour le jour de Ramadan) et le Khubz (le pain marocain), de même que Monsieur Dinar fit une démonstration sur la scène du thé à la menthe, d’une manière typiquement marocaine, sur le tapis et avec les ustensiles de son pays.
 Lors de la dégustation et la réception, plusieurs variétés de gâteaux marocains, les dattes qui se mangent avec le Harira ainsi que le vin marocain, ont été servis à tous les participants, de sorte qu’ils ont pu se réjouir de ce moment de détente d’un samedi après-midi, avec une saveur exceptionnelle de la Méditerranée.
 Ce concert-conférence a raffermi de façon efficace un rapport d’amitié bilatérale entre le Maroc et le Japon. Il était bien efficace car le Kitanodai Gagaku Ensemble organise le concert de Gagaku au Maroc en mai 2014.

(à la page en détail)

(en détail sur la première session)

 

le 5 mars
L’atelier d’expérimentation du Gagaku à l’école primaire de Nakane à la ville d’Isumi (Chiba)

  L’atelier d’expérimentation du Gagaku a eu lieu à l’école primaire de Nakane dans la ville d’Isumi (Chiba) le 5 mars 2013 à l’attention des élèves de 6ème et 5ème année de l’école. Il y a eu également la présentation de Gagaku à tous les écoliers dans le cadre de « la Fête d’Adieu pour les élèves du 6ème année ».
  Kitanodai Gagaku Ensemble présenta le Kangen « Etenraku en Hyôjô » et le Bugaku « Karyôbin », juste après la présentation de « Etenraku Imayô » joué par les élèves de 6ème année.
  « C’était vraiment la première fois ! » « Le son n’était pas celui que j’attendais », etc. Les élèves ont donné leurs impressions diverses.

 

du 9 au 17 février
La venue de Dr. Ado Huygens de la Belgique – visite au Temple Katori

  Dr. Ado Huygens est venu au siège du Kitanodai Gagaku Ensemble situé dans la ville d’Isumi de la préfecture de Chiba, durant la période du 9 au 17 février 2013. L’objectif de sa visite au Kitanodai fut pour la préparation du projet du « Concert Miyabi » en 2016 en Europe. Dr. Huygens discuta à ce propos avec Monsieur Yôichirô Iguchi, président de l’association ainsi que Madame Mineko Iguchi, la vice-présidente, notamment en ce qui concerne la mise en scène étudiée par Dr. Huygens lui-même. Ils ont également pris du temps pour la première répétition de la scène selon le scénario établi avec tous les membres de l’Ensemble. Dr. Huygens profita aussi de son séjour pour prendre les photos nécessaires qui seront utilisés pour créer l’ambiance japonaise dans la scène du Miyabi.
 Etant le président de la Fédération Internationale de Daseinanalysis, s’élargissant à 15 pays différents du monde, il cherche à réaliser la consultation psychologique, le séminaire ainsi que la conférence au monde entier afin de synthétiser la philosophie, l’art et la psychologie.
 Attiré par le sublime de l’esthétique japonaise qui est la base du Gagaku, Dr. Huygens propose à Monsieur et Madame Iguchi de travailler ensemble pour mieux exprimer la quintessence de la beauté japonaise en faisant connaître au maximum de public européen la splendeur de la spiritualité et du paysage du Japon en employant la technique visuelle des images et de l’éclairage. C’est ce qui est l’idée principale du projet « Miyabi , élégance japonaise».
 M. et Mme Iguchi l’invita le 12 février au temple Katori, un des 17 temples importants du Japon, protégés par l’Empéreur. Dr. Huygens était enchanté de voir Monsieur Kôzô Kôda, le sous-directeur de ce temple et d’avoir eu des entretiens avec lui sur divers sujets importants relatifs au shintoïsme.

 retour à l'Accueil Interdiction de transfert sans autorisation en haut du page